Beerwah

Après être resté quelques jours sur Brisbane, nous décidons de partir le samedi 26 juillet en direction de Caboolture pour commencer à chercher du boulot. Notre première halte se fera à la station service BP, dont le parking compte déjà une dizaine de voitures, vans et 4×4 aménagés. Après quelques minutes on comprend qu’en réalité il s’agit d’un campement de backpacker travaillant dans les fermes de fraises du coin. Faut avouer que l’emplacement est tentant : salle de repos avec électricité, accès wifi, salle TV, douches… bref tout y est! Seul problème (car rien n’ai jamais parfait :p), les salariés de la station service ne veulent pas de backpackers sur leur parking et font donc tout pour les chasser (ils y parviendront légalement quelques semaine plus tard et la zone est dorénavant interdite pour les backpackers).
Nous profiterons de l’endroit une nuit avant de repartir un peu plus dans les terres voir si les offres d’emplois ne sont pas meilleurs.
Mon 4×4 refera des siennes pour changer… grrr toujours le même problème qui me suis! Il se met parfois à s’arrêter sans raison.
On ira dormir dans une rest area gratuite avec douches (payante pour l’eau chaude) et nous irons le lendemain jeter un oeil dans un garage. Rien ne sera résolu, il s’agit probablement d’un problème avec l’arrivée de gaz.
Rapidement nous serons contacté par une annonce à laquelle nous avions précédemment répondu et nous accepterons l’offre. Sauf Clément qui décidera de continuer un petit bout de route jusqu’à Noosa avant de finalement redescendre sur Brisbane pour essayer d’y vendre son van.
Rémy et moi allons donc tenter notre chance dans les ananas. Dès la première journée nous feront du picking et du planting. la machine pour le planting sera assez drôle car il s’agit d’une sorte de remorque remplie de “top” d’ananas et nous sommes assis sur un petit siège à l’arrière, très prêt du sol. Pendant que la machine avance, nous les plantons dans le sol. Cela reste assez stressant car si vous en rater un, la machine ne s’arrête pas et quelqu’un marche à l’arrière en rattrapant nos erreurs. Mais le pire reste le picking…
La plante d’ananas n’est vétu que de feuille au bout piquant (parfois le contour des feuilles est également piquant) et délivre son fruit à son sommet. Pour le ramasser, vous devez saisir l’ananas par le “top” et d’un coup sec du poignet le casser de sa tige principal. Une machine roulant sur les chemins dispose d’un très long bras mécanique doté d’un convoyeur. Ce dernier est devant nous afin que l’on y dépose l’ananas.
Notre séjour fût donc très court, d’autant plus que nous recevrons à la fin de notre première journée un appel pour une autre offre d’emploi. Ce job en quelques mots? Jambes et pieds mouillées toute la matinée, jambes et avant bras écorchés par les feuilles, coudes et épaules en vrac pour avoir porté 400 fois des ananas allant de 1 à 4 kilos, mal de dos et au poignet lié au planting. Donc autant vous dire que notre décisions sera vite prise… d’autant plus que les salariés Australiens nous parlé comme des chiens. Navré… mais aucune photos ne sera disponible pour cette session…
Cette fois nous voilà le Jeudi 31 Août et nous commençons notre nouveau travail. Aussi surprenant que cela puisse paraître… Nous travaillons désormais sur la propriété d’un homme bien riche par le biais de deux grosses compagnies de concessionnaires de voitures. Il dispose ainsi d’une modeste ferme d’avocatier et de litchis dans son jardins ainsi qu’une équipe permanente de 3 salariées pour s’en occuper : Wayne (le manager venant de Nouvelle-Zélande), Matt (un australien) et Alex (un français).DSCN9473 (800x600)
Notre première tâches fut d’épandre de la canne à sucre (faisant office de paille) au pieds des avocatiers afin de permettre à la terre de rester humide plus l’entame. IMG_2331 (598x800)L’aspect le plus fou étant que le propriétaire arrose ses arbres par le biais de l’eau de ville (coûtant extrêmement chère) alors qu’il dispose d’un lac…
Notre deuxième tâches à été de participer à un projet d’expansion d’arroseurs automatiques fixés sur un toit en filets (filets… permettant de protéger l’exploitation des oiseaux et d’y faire baisser la température d’un degrés).DSCN9454 (800x600)DSCN9457 (600x800)DSCN9459 (800x600)
Pour cela nous avons donc creusé des trous à l’aide d’une foreuse, puis fixer des poteaux en bois à l’aide de ciment avant d’enfin commencer à assembler des tuyaux ensembles pour venir les relier au filet par le biais des poteaux.
La partie sympa du boulot, c’est la confiance que nous donnés les salariés. Ainsi nous pouvions réaliser les tâches en autonomie et ils nous laissé notamment utiliser les quads! Alors… petite session photos !DSCN9445 (800x600) DSCN9444 (800x600)

Photo… bonus!DSCN9448 (800x600)
Et quelques photos de notre lieu de travail :DSCN9462 (800x600) DSCN9461 (800x600)

Au début nous étions en camping. Durant cette période on y fêtera notamment mon anniversaire en compagnies de Sarah qui nous aura rejoint pour 2 nuits. On y retrouvera également Clément qui redescendait alors sur Sydney. DSCN9404 (800x600)
Finalement après quelques recherches nous tomberons sur un motel offrant une accommodation pour seulement 100 dollars par semaine dans un cadres assez sympa. Nous y rencontrerons Aviran (un Israelien), Floris (un Flamant), et cinq Taiwanais (Zoé, Malee, Wallace, Ambert et Tong) avec qui nous irons nous promener à la plage.

DSCN9559 (800x600)

Un dindon qui traverse…
DSCN9540 (800x600) DSCN9517 (800x600) DSCN9516 (800x600) DSCN9513 (800x600)

DSCN9511 (800x600)

Une des méduses assez commune… Normalement pas dangereuse…DSCN9507 (800x600) DSCN9498 (600x800) DSCN9496 (800x600) DSCN9482 (800x600) DSCN9589 (600x800) DSCN9582 (600x800) DSCN9578 (800x600)

Et quelques photos témoignant de l’ambiance “surfeur” !
DSCN9573 (800x600)

DSCN9570 (800x600)

Certains arbres tropicaux peuvent être surprenantDSCN9564 (800x600)

Un autres weekend nous en profiterons également pour nous balader dans le parc National de “Glasshouse Mountain” composé de 5 ou 6 volcans sur lesquels… nous ne pouvons pas grimper! Finalement la balade à la plage aura été plus sportive.DSC04117 (800x176)DSC04119 (800x600)DSC04121 (800x600) DSC04125 (800x600) DSC04127 (800x600) DSC04144 (800x600) DSC04145 (800x600) DSC04153 (800x600)

Enfin… quelques photos afin de partager avec vous un moment “délire” passé en compagnie de Aviran (un personnage très particulier, assez impulsif en ce qui concerne la mise en place de ses envies et qui sait imposé légèrement mais de façons imposante son bordel… ^^).DSC04143 (600x800) Du coup, si vous regardez bien cette lune vous pourrez peut-être y apercevoir…

“The shadow rabbit on the moon!”

En vous concentrant un peu… vous apercevrez un lapin transportant une fraise… :)

DSCN9431 (800x600) DSCN9430 (800x600) DSCN9408 (600x800)
Depuis ce motel nous y attendrons les filles…DSC04219 (800x600) DSC04218 (800x600) DSC04217 (800x600) DSC04216 (800x600) DSC04204 (800x600) 20140831_001412 (450x800) 20140829_200152 (800x450) 20140829_201823 (800x450) Nelly et Charline rencontré à Penola! C’est avec elle que nous entameront notre remonté vers Cairns le 1er septembre. Et juste histoire de gagner un petit plus d’argent avant de partir, nous travaillerons 2 jours dans du packing de fraise grâce à nos amis Taiwanais!20140831_123132 (800x450) 20140830_140046 (800x450) 20140830_130644 (450x800) 20140825_211850 (800x450) 20140828_124830 (450x800)

Add Comment Register



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>