Bientôt les Whitsundays!

Arrivé à Mackay nous n’y resterons que très peu de temps. J’en profiterais pour y acheter une nouvelle seconde batterie et nous y feront le plein d’essence avant de repartir pour la direction de Eungella National Parc. Une mauvaise et une bonne nouvelles nous y attendent…
La mauvaise? Le temps est très pluvieux (pas non plus catastrophique mais suffisamment pour que l’on ne s’emballe pas dans l’organisation de randonnés… :( ).

La bonne nouvelle? C’est qu’il pleut aussi ! Effectivement nous avons réservé un tour pour les Whitsundays qui nous oblige d’arrivé le 24 septembre à Airlie Beach et s’il pleut maintenant ben nous aurons certainement la chance de profiter d’une excellente météo!!

Bref, nous arrivons donc à notre campement “Boulder Creek” équipé modestement de toilette et d’un accès à l’eau.

20140924_103424 (800x600)

20140924_103412 (800x600)Quelques voyageurs y sont déjà installés et nous nous faisons donc une petite place parmi eux.
Nos voisins?
- En face, un couple de vieux installés devant l’entrée de leurs caravanes sur des chaises “transats pliantes”. Semblant un peu inquiet par les facultés d’intégration de leur petit chien, ils s’étaient conçu un jardin privatif à l’aide d’une mini clotûre…
- Sur notre coté, une grosse caravane sur-équipé dont on n’aura finalement pas vraiment croisé son propriétaire…
- Un peu plus loin mais toujours sur le même coté, une jeune femme d’environ la trentaine, cheveux ébouriffé, au style babacool et témoignant d’une allure active s’y trouvé installé dans une Ford Falcon. Le tableau de bord de sa voiture été recouvert d’un gazon synthétique lui même regorgeant d’objet en tout genre (coquillages, figurine mouvante, vrai et fausse fleurs,…). Un peu plus tard nous apprendrons qu’elle venait ici pour re-végétaliser un petit bout de terrain (d’environ 1m²) de la forêt. En y regardant de plus prêt, nous y verrons en réalité un petit morceaux de turban coloré servant à délimité cet espace et marqué d’un léger panneaux aux écriteaux ludiques indiquant de ne pas piétiner la zone…

Pour notre part, manquant un peu d’activités, nous en profiterons pour créer un monopoly à l’aide du plateau de jeu récupéré à Macdonald et en créant tout les billets et titre de propriétés à la main…
Puis, manquant un peu de motivation et de lumière nous ne finirons pas sa création et donc ne jouerons pas ce soir.

Le jour d’après étant moins pluvieux nous nous lancerons dans une petite promenade en longeant simplement la rivière.

DSC04792 (800x600)

DSC04797 (800x600)

DSC04801 (600x800)

DSC04804 (800x600)J’y retrouverais notamment l’étrange plantes rampantes présente dans notre jardin de Tahiti dont les feuilles se referment lorsqu’on les touches.
On y verra également ce pigeon aux plumes vertes et cette sorte de petit rat (qui n’est pas un rat).

DSC04791 (800x600)

DSC04810 (800x600)
Alors… Heureux de cette randonné??

DSC04808 (800x600)

Alors après deux nuits dans notre campements, on reviendra légèrement en arrière avec qu’une seule voiture pour partir à la journée en direction de Cap Hillsborough d’où l’on fera une belle balade. DSCN3346 (800x600)

DSCN3358 (600x800)

DSCN3367 (800x600)

DSCN3369 (800x600)

DSCN3388 (600x800)

DCIM102MEDIA

IMAG0322 (800x600)

DCIM102MEDIA

IMAG0335 (800x450)

IMAG0336 (800x450)

DCIM102MEDIA

Comme vous pouvez le voir sur les photos il s’agit encore de plages, de soleil, d’îles visible à l’horizon… bref, un paysage paradisiaque encore une fois! C’est un peu redondant à la longue! :)

Petite aventure… Nelly aura eu le droit d’être attaque par cette tique! Grand débat… N’ayant pour outils qu’une pince-à-épilée ordinaire :

1) Faut-il l’arracher d’un coup sec?
2) L’attraper et l’arracher en tournant la pince en même temps?
3) La brûler au risque de brûler aussi l’épaule de Nelly?

Bien entendu, nous savons bien que l’objectif est de ne surtout pas y laisser la tête… La technique australienne choisit? L’arracher d’un coup sec! Bonne ou mauvaise solution? Chanceuse ou non? Grâce a cette dame, Nelly se verra retirer sa tique mais gardera en prime une cicatrice…IMAG0342 (800x600)

 

Petites bises multiples à tous ces voyageurs rencontrées en Australie qui sont maintenant rentré en France ;) !

Et en prime, ce petit article trouvé par hasard sur André Brugiroux un homme qui en 50 ans aura fait le tour du monde!
Je cite ainsi :
“Le tour du monde c’est d’abord le tour de soi-même. Il faut déjà apprendre à se connaître avant de vouloir apprendre à connaître les autres”

http://voyagerloin.com/actualite/grand-voyageur-encore-en-vie-vu-les-pays-du-monde-50-ans-route/

Add Comment Register



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>