Walls of Jerusalem National Park

Les informations en poches, nous passerons une nuit à proximité du parc pour être prêt le lendemain à démarrer tôt. Le “tôt” qui se transformera en départ à 10h45… Et nous voilà partis sans vraiment le savoir pour 9 heures de marches. Aude s’offrira une journée de repos en nous attendant au van. Guillaume et moi serons finalement ravis de cette randonnée. Pour une fois nous revîmes enfin des animaux car les dernières randonnées réalisées n’avaient pas été très animé.DSCN2467 (800x600)
Nos premiers kilomètres se feront en forêt dans une montée correct. On y atteindra dans un premier temps un ancien refuge de trappeur d’où nous rencontrerons notamment un groupes de randonneurs venant d’Adélaide.

DSCN2638 (800x600)

Notre marche continuera en direction d’un campground du nom de “Wild Dog creek” et on y croisera en chemin cette sauterelle et de nouveau un “Tiger snake” un peu moins gros cette fois-ci.

P1100075 (600x800)

DSCN2469 (800x600)

DSCN2486 (800x600)

DSCN2500 (800x600)

DSCN2480 (800x600)
Ce campground est équipé de plate-forme en bois avec des systèmes d’attaches pour y accrocher les angles de la tente où habituellement on y plante les sardines. Un campement bien imaginé et certainement bien pratique. On en profitera pour y prendre notre lunch avant de repartir en direction de “Damascus Gate”. Il s’agit d’un croisement permettant d’accéder d’un coté à “The temple” (d’où le sommet vous donne une vue imprenable sur le Wall of Jerusalem) et d’un autre coté au “Salomon Throne” (une ascension très raide donnant certainement un point de vue remarquable). Nous ne fîmes aucun des deux et continuâmes notre chemin pour joindre la “Dixons Kingdom Hut”.

DSCN2514 (800x600)

DSCN2519 (800x600)

DSCN2522 (800x600)

DSCN2526 (800x600)

Si son confort reste précaire, ce refuge historique garde un charme certain. Il porte le nom de son bâtisseur Reg Dixon qui le construit en 1950 dans l’objectif d’en faire un hébergement pour la période pastoral ou il amenait ses troupeaux de boeuf. Le plus grand charme de ce refuge réside dans son environnement. Effectivement, cette partie de la randonnée fût ma favorite avec pour décors une forêt très aérée laissant place à des tapis d’herbes vertes d’où nous pouvons observer les kangourous se dandiner gaiement.

DSCN2504 (800x600)

DSCN2529 (600x800)

De cette position géographique nous choisîmes le sentier nous menant au sommet du mont Jerusalem. Un aller-retour d’une heure de marche nous donnant enfin un point de vue général sur le “Walls of Jerusalem” et un point de vue sur une immense étendue de Lac. Ce fût certainement un de nos meilleurs point de vue de toute la Tasmanie.

DSCN2548 (800x140)

DSCN2543 (800x600)

DSCN2550 (800x600)
De retour au refuge nous sortîmes des sentiers pour tracer notre chemin à travers la brousse afin de rejoindre un sentier balisé en contrebats.

DSCN2591 (800x600)

En longeant ainsi le “Ball Lake” on y croisa un autre refuge (c’est pour vous dire à quels points les refuges sont nombreux dans la région)

DSCN2596 (800x600)

avant d’atteindre le “Adélaïde Lake” et finalement rentrer au van. N’ayant pas acheté la carte du coin, nous avons été surpris sur les 10 derniers kilomètres en pensant qu’il y en avait beaucoup moins…

DSCN2613 (800x600)

DSCN2615 (800x600)

Sorte de mousse rugueuse s’installant sur les rochers. Elle est suffisamment dure pour ne pas s’affaisser lorsque l’on marche dessus.

DSCN2628 (800x600)

Sur les derniers kilomètres, notre rythme de marche étant rapide et n’ayant pas trop le temps d’analyser le terrain, Guillaume fît un bond d’au moins un mètre, prit de surprise par un gros “echidna” (échiné).

Add Comment Register



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>